Chainage béton

Le béton est une pierre reconstituée composée d’eau, de sable, de ciment et de gravier. De par sa nature, il se montre résistant à la compression. Mais que ce soit en flexion ou en extension, il montre ses limites assez rapidement en se cassant. Compte-tenu de cette sensibilité à la traction, il devient important de le renforcer avec une armature métallique : le ferraillage béton. Vous aussi vous souhaitez assurer la robustesse, la durabilité et la résistance de vos bâtiments en béton ? Faites appel à Sobrefer. Nous sommes la référence dans le domaine.

Bien comprendre le principe du ferraillage béton

Comparé au bois, le béton est assez robuste pour résister à l’usure, au feu et à la compression. Mais même s’il est extrêmement dur, ce matériau est loin d’être inébranlable face aux pressions verticales et horizontales, qui sont susceptibles de s’exercer sur un bâti. Ainsi, afin de contrer les déformations et les fissures qui peuvent en résulter, la mise en place d’armatures métalliques est nécessaire avant le coulage. Il s’agit de la technique du ferraillage. Considéré comme le véritable squelette pour une construction, le ferraillage désigne les assemblages d’armatures dans toutes leurs formes et dans tous leurs profils.

Chez Sobrefer, nous proposons depuis 1972 des armatures métalliques adaptées aux différentes configurations structurelles. Que ce soit pour la fondation, les planchers, les murs, les poteaux ou les dalles, nous saurons trouver la solution adéquate pour vous garantir une solidité qui résiste à toute épreuve. Nous sommes également spécialistes des produits techniques pour la réalisation de ferraille béton tels que les treillis soudés, les boîtes d’attentes, les linteaux, les coffrages ou encore les coupleurs.

Les différentes formes de ferraillage

Avant d’entrer plus en détail dans ce sujet, il est important de comprendre que la structure des armatures est composée de différents éléments. Les éléments les plus évidents sont les parpaings qui sont utilisés en général pour composer les murs. Ensuite on compte la planelle, utilisée pour coffrer le plancher et pour garantir la continuité des matériaux. Vous trouverez également le linteau, les blocs d’angles, les semelles, les poteaux, les treillis soudés, les chaînages, le distanceur et les équerres de liaison. En ce qui concerne les différents types de ferraillage, Sobrefer est en mesure de vous assurer :

Image de ferraillage triangulaire

Le ferraillage linteau

Comme les poutres et les linteaux sont les composants du bâtiment qui seront les plus soumis à l’étirement, leur renforcement est primordial. Ainsi, le ferraillage linteau ici va être constitué de quatre fers profilés en U avec de nombreux cadres qui vont servir d’étriers.

Le ferraillage longrine

La longrine est une poutre qui est la plus souvent utilisée pour constituer les fondations des grands bâtiments industriels. En fonction des attentes et des besoins, elle peut être constituée avec des aciers 14 ou 16 avec une structure allant de 5 à 10 barres.

Le ferraillage des dalles en béton

Le ferraillage des dalles en béton devra être de mise lorsque ces dernières sont destinées à former un plancher. Par la même occasion, nous sommes en mesure de vous proposer un ouvrage minutieux en ce qui concerne le ferraillage chainage vertical ou horizontal et le ferraillage de poteaux.